Posséder un véhicule propre a-t-il une incidence sur le coût de l’assurance ?

Posséder un véhicule propre a-t-il une incidence sur le coût de l’assurance ?

En matière d’assurance auto, les assureurs définissent généralement leurs tarifs sur la base du niveau de risques que représente le profil d’un conducteur donné. Ils ont la possibilité de mesurer ce niveau de risques en prenant en compte les antécédents du conducteur, son âge et son expérience au volant, mais aussi du type de véhicule qu’il conduit. Un véhicule propre peut-il alors bénéficier d’un tarif réduit ? Les réponses ici.

Véhicules propres : quels sont-ils ?

Par définition, un véhicule propre est un véhicule qui ne produit pas ou qui produit peu d’émission polluante comme le CO2, les particules fines ou les oxydes d’azotes. Sur la base de cette définition, on peut donc affirmer sans risque de se tromper qu’un véhicule propre peut être soit une voiture électrique, un hybride, un hybride rechargeable, une voiture à hydrogène ou encore une voiture thermique. En effet, il existe des véhicules thermiques qui produisent peu d’émissions. Le terme véhicule propre a cependant évolué au fil du temps, et aujourd’hui les critères qui le définissent ont connu quelques précisions, notamment au niveau de la quantité d’émission polluante. De nos jours, un véhicule qui se proclame à faible émission doit enregistrer tout au plus 60 g d’émissions de gaz nocifs par kilomètre, ce qui élimine d’office les voitures thermiques. Le concept de véhicule propre inclut donc finalement les voitures électriques, les hybrides rechargeables et les voitures à hydrogène. Mais cette faible ou absence d’émissions polluantes a-t-elle vraiment une incidence sur le coût d’une assurance auto ? La réponse à cette question dépend de plusieurs paramètres.

Véhicules propres : un tarif d’assurance auto minoré ?

Lorsqu’un assureur définit le tarif d’assurance auto d’un client, il se base sur la notion de risque. Est-ce que ce conducteur est plus susceptible de causer un accident qu’un autre ? Sa voiture représente-t-elle des risques de pannes, d’accidents ou de vol ? Si la réponse est oui, il est possible que le tarif d’assurance auto soit élevé. La caractéristique principale d’un véhicule propre est l’absence d’émissions de gaz et de particules, un critère qui ne représente pas d’intérêt particulier pour l’assureur dans l’appréciation des risques encourus par son conducteur. Toutefois, certains assureurs ont décidé de soutenir le développement de la voiture propre et pour ce faire, ils sont prêts à proposer des tarifs plus attractifs pour les conducteurs qui optent pour ces types de véhicules (vous pouvez faire des simulations ici).

D’un autre côté, la plupart des véhicules propres comme les électriques sont susceptibles de bénéficier d’un tarif d’assurance minoré. Des études ont montré que les conducteurs de voitures électriques provoquaient beaucoup moins d’accidents que les autres. Cela peut être dû à une conception qui mise avant tout sur la sécurité de la conduite. Une électrique embarque généralement plusieurs dispositifs d’aide à la conduite et de sécurité, réduisant significativement les risques d’accident. Par ailleurs, une voiture électrique est plus facile à entretenir et a peu de chance de tomber en panne, ce qui plaide en faveur du dossier de l’assuré. Ainsi, sur ce type de véhicule propre, certains assureurs affirment pouvoir proposer un prix réduit jusqu’à 30%.

Vos commentaires