Quelle borne de recharge à domicile faut-il pour sa voiture électrique ?

Quelle borne de recharge à domicile faut-il pour sa voiture électrique ?

Les voitures électriques sont largement en train de se démocratiser. À cause de nouvelles règlementations sur les émissions de CO2, les constructeurs automobiles sont contraints d’accélérer le développement de leurs modèles électriques. Désormais, les gammes s’élargissent et l’électrification ne concerne plus uniquement les citadines et les berlines, mais aussi les SUV et les utilitaires. Sauf que pour utiliser un tel véhicule, il est nécessaire d’accéder aux bornes de recharge publiques ou pour plus de confort, installer un point de charge chez soi. Comment choisir le bon modèle ?

Borne de recharge à domicile : les critères de choix

Avoir une borne de recharge à domicile est gage de confort lorsque vous possédez une voiture électrique. Mais avant d’envisager l’installation, il est important de tenir compte d’une foule de paramètres à commencer par la nature du logement. Les règles ne sont pas les mêmes en cas de maisons individuelles ou de logement collectif. Si vous vivez dans un immeuble, vous devez obtenir l’aval de l’Assemblée générale. Sans réponse après 6 mois, vous pouvez débuter les travaux à vos frais. Prévoyez la pose d’un compteur individuel pour déterminer votre consommation, car les factures d’électricité ne seront pas payées par la copropriété. À noter qu’en cas d’immeubles neufs, la règlementation oblige aujourd’hui les promoteurs à pré-câbler les parkings pour faciliter la pose des futures bornes de recharge.

Par ailleurs, l’usage du véhicule va également conditionner le choix du mode de recharge. Si vous l’utilisez quotidiennement, il va falloir vous orienter vers les solutions les plus pertinentes. Prenons l’exemple de la Renault Zoé qui est tout bonnement la voiture électrique la plus vendue d’Europe. Sur une Wallbox, elle récupère sa batterie en à peine 8 heures tandis qu’il faut 15 heures de temps pour la recharger via une prise renforcée et jusqu’à 30 heures pour une prise standard.

N’oubliez pas également de vérifier la configuration de votre réseau électrique. Les bonnes dimensions et les câblages adaptés sont requis au risque de provoquer des surtensions. Heureusement que certains véhicules sont équipés de technologies qui empêchent le chargement dès lors que le réseau révèle des anomalies.

Les différents modes de recharge disponibles

Se contenter des prises standard pour recharger votre véhicule électrique est déconseillé à cause du temps de recharge trop long qui s’avère dissuasif, même pour les conducteurs patients qui ont une bonne volonté. Ce mode est conseillé si votre auto électrique n’est utilisé qu’occasionnellement.

L’idéal est directement de vous orienter vers la prise renforcée qui vous coûtera entre 130 et 230 euros en fonction de votre fournisseur. Comme une sorte d’accélérateur de charge, elle offre un courant d’intensité plus important, mais exige par contre la pose d’un disjoncteur différentiel. Grâce à cette solution, le temps de chargement peut aller de 8 à 10 heures.

Enfin, si vous cherchez une alternative encore plus rapide à la prise renforcée, n’hésitez pas à choisir la Wallbox. En plus d’assurer un haut niveau de protection, cette borne offre différents paliers de puissance de 3 à 22 kW qui réduisent le temps de charge à 3 ou 5 heures selon le type de véhicule. L’installation nécessite néanmoins un certain budget de 500 à 1500 euros. Une installation qui peut être financée grâce à des aides et subventions comme le crédit d’impôt ou la prime Advenir.

Vos commentaires